Gramsci: du libéralisme au communisme critique, Domenico Losurdo

Gramsci est un auteur qui connût en France son heure de gloire dans les années 1970, porté par la conjoncture politique de l’époque, alors que paradoxalement il n’était que très fragmentairement traduit.

Aujourd’hui, après la chute des régimes soviétiques et l’achèvement de l’édition Gallimard, qui rend la totalité de l’œuvre disponible en français, l’heure de la réévaluation de cet auteur, unanimement considéré comme un classique du XXe siècle, est venue.

Pourtant, les ouvrages de référence, nombreux dans la plupart des langues européennes font, en France, largement défaut.

Ce livre entend combler ce manque: écrit dans une langue d’une exceptionnelle clarté, il rend accessible la richesse des articulations d’une pensée subtile, tout en situant avec précision et esprit le parcours de Gramsci dans le contexte politique et historique de son époque.

Cet essai, immédiatement salué dès sa publication en italien comme un jalon dans les études gramsciennes, propose une interprétation originale de la pensée du révolutionnaire sarde et une discussion serrée de son apport pour la reconstruction d’une politique émancipatrice aujourd’hui.

Il s’adresse ainsi à la fois à ceux qui cherchent une introduction claire et synthétique à Gramsci et à ceux qui veulent approfondir leur connaissance de l’auteur par une approche novatrice, qui reprend les acquis de toute la recherche récente.


L’AUTEUR Domenico Losurdo est l’un des protagonistes du débat intellectuel en Italie et, de l’avis général, le philosophe marxiste le plus important de son pays. Auteur d’une œuvre volumineuse, en grande partie consacrée à Hegel et à la philosophie classique allemande, sa réputation grandit très rapidement à l’échelle internationale, suivant en cela la multiplication des traductions de ses ouvrages dans les principales langues internationales. En France, six de ses livres sont déjà traduits, pour l’essentiel chez des éditeurs universitaires. La parution de ce titre lui permettra sans doute d’atteindre plus aisément son public préférentiel.


Traduit par Jean-Michel Goux Il s’agit du premier titre d’une nouvelle collection («Mille Marxismes») dirigée par Daniel Bensaid et Eustache Kouvelakis (voir catalogue, page 2)
9

Tag(s) : #Actualité de Gramsci
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :