INFLUENCE ET CRITIQUE DU COURANT LIBERTAIRE DANS LA PENSÉE POLITIQUE  DE GRAMSCI, OMER MOUSSALY

Thèse présentée à l'Université du Québec par OMER MOUSSAL Y

Scrutée sous presque tous les angles, l'œuvre d'Antonio Gramsci a déjà fait couler beaucoup d'encre. L'engouement que manifeste la critique aux recherches consacrées à Gramsci et la reconnaissance du mérite de son œuvre, confirment sa consécration.

D'ailleurs son enseignement a été repris par ses nombreux disciples même si son prestige fut occasionnellement entaché par les attaques de quelques détracteurs. Certains exégètes s'évertuaient à saisir la pensée politique de l'auteur des Cahiers de prison à travers les concepts qu'il avait développés en les associant à son militantisme politique. D'autres analystes ont mis l'accent sur sa difformité physique et son origine insulaire pour désigner l'orientation qu 'a prise sa réflexion de la périphérie au centre. D'aucuns ont signalé son penchant libertaire sans pour autant approfondir cet aspect.

Ces appréciations tant soit peu disparates nous ont porté à les passer au crible de la critique pour ne retenir que celles qui tiennent la route et inscrivent la signification dans le cadre de son contexte.

Il fallait, en premier lieu, trancher le débat entre ceux qui soutenaient le soi-disant dogmatisme imputé à Gramsci et ceux qui reconnaissaient son penchant pour le marxisme-libertaire. En deuxième lieu il incombait de réfuter les périodisations partielles et partiales qui soulignaient des ruptures prétendument significatives dans la réflexion gramscienne.

 

http://www.archipel.uqam.ca/6133/1/D2582.pdf

Tag(s) : #Actualité de Gramsci